Future Maison des Associations, c’est aussi des problèmes !

Beaucoup d’entre nous s’émeuvent du futur fonctionnement voulu par la Ville pour le prêt de locaux aux les associations locales. Ce qui est certain c’est que nombre d’entre elles (dont nous) ne pourront pas se satisfaire d’une situation dans laquelle elle payeraient 100€ par an pour un service inférieur à celui en vigueur à ce jour, et ceci gratuitement. Sans parler de l’absence d’espaces extérieurs, d’interdiction de manger dans les salles,…

La presse commence à se faire l’écho de cette situation et une intervention a été faite en conseil municipal par Janie Arnéguy. Revue de presse ci-dessous.

Article du Midi-Libre du 28 mai (accessible aux seuls abonnés) :
http://www.midilibre.fr/2018/05/28/future-maison-des-associations-a-nimes-l-inquietude-du-monde-associatif,1677505.php

Précisions en marge du même article :

Article Midi-Libre du 28juin :
Article ObjectifGard du 09 mai :
http://www.objectifgard.com/2018/05/09/nimes-de-lagora-a-la-maison-des-associations/
et ma réponse sur leur site :
Bonjour Anthony Maurin,
Merci pour votre article sur la Maison des Associations de Nîmes qui précise certains points. Toutefois, je vous conseille de le compléter par une enquête auprès des premiers intéressés, à savoir les associations locales, pour en prendre le pouls. Elles sont d’une immense diversité, tant par leur but, leur effectif, leur mode de fonctionnement, leur budget… et c’est tant mieux. Mais, comme trop souvent, il va y avoir des situations compliquées. Car vous avez oublié de préciser, que l’accès à la maison des associations, sera payant. 100€ forfaitairement pour l’année. Certes, ce n’est pas beaucoup… pour certains. Pour d’autres cela représente 1/4 de leur budget annuel, pour un service finalement inférieur à celui dont elles bénéficient jusqu’à ce jour. Les salles actuelles prêtées gracieusement, sont sans doute vétustes et mal adaptées comme vous le soulignez, mais elles sont décentralisées dans les quartiers, certaines bénéficient d’un espace extérieur pour réunir de grandes tablées conviviales, elles sont en rez-de-chaussée, certaines associations y ont leur armoire fermant à clé avec leur matériel … Bref, toute une réalité de terrain qui semble avoir été oubliée par nos édiles au moment de concevoir cette «Maison des Associations» qui n’en a que le nom, puisqu’elle ne sera pas gérée par les associations.
Monsieur Fournier doit reconsidérer une grande partie de son projet, sans quoi de nombreuses associations se verront dans l’obligation de déplacer leur siège social vers les communes limitrophes, finalement bien mieux équipées (grâce à des fonds agglo?) que Nîmes elle-même.

A titre de comparaison, voir le site du Réseau National des Maisons des Associations

jacques91

 

2 réflexions au sujet de « Future Maison des Associations, c’est aussi des problèmes ! »

  1. Eliane 314 a démarché l’ASPTT et a une éventuelle
    possibilité de résoudre notre problème de salle ( c’est une solution en désespoir de cause, mais une solution tout de même) elle pourra nous en parler samedi 9 JUIN lors de la BLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *